Écrit par Paul Baffier

Paul, traducteur du tibétain vers l'anglais et le français. Il a été formé à l'INALCO et au Rangjung Yeshe Institute.

Blog | Vie quotidienne

Dans les remous de la vie, ouvrez votre esprit à la présence attentive de la tortue : un pas lent mais tout en présence…

S’échapper ?

La plupart du temps, je cherche à éviter les problèmes, les chocs émotionnels dans ma vie,

Mais ces événements non désirés peuvent être des clés pour ouvrir en grand la conscience dans des situations inconfortables.

Par la spiritualité, nous essayons d’une manière ou d’une autre d’échapper aux choses désagréables de notre réalité.

Pour superposer aux embardées de la vie un terrier de lapin bien confortable.

Mais s’embarquer dans ces vagues, suivre ces flux et reflux,

Développera notre présence en toutes circonstances, sans vouloir sélectionner les bons moments pour méditer et les mauvais moments à fuir.

 

Ma mère est malade ?

Eh bien, ne te détourne jamais :

C’est un bon début pour se concentrer sur ce qui compte vraiment dans ma relation avec elle…

J’ouvre mon esprit à l’immensité

ma relation avec elle : beaucoup d’attachement et de colère
basé
sur
un lien véritable, authentique.

Je suis embêté par des gens dans le métro ?
Eh bien c’est une nouvelle façon de voir les interactions humaines…

J’ouvre mon esprit à l’immensité

Les êtres humains : toujours en train d’essayer
d’obtenir quelque chose les uns des autres.

Et au rythme de la tortue, en ouvrant mon esprit à ce qui vient, je découvre que tous ces événements
Ne sont plus des événements, ils sortent lentement de la boîte,

la boîte de mes concepts

Les événements deviennent des occasions de s’ouvrir à la présence lumineuse, comme des petits examens de la vie quotidienne,

Et alors que la tortue se rapproche de l’océan, ces petits examens cessent d’être un défi, ils deviennent attrayants,

Comme une fête
offerte en ton honneur, célébrant
la capacité de l’esprit : être l’immensité lumineuse.

Les évènements

Les événements ne sont pas des événements, mais
La continuité du pas de la tortue vers la libération des limitations.

Les importuns ne sont pas des importuns, mais
Des petits lutins qui dansent dans le jeu de ton esprit.

Maman n’est pas maman, juste
Un lien intense pour exercer la vocation profonde de la présence spontanée et de la compassion.

Et même si le vent souffle, la tortue parviendra au grand océan.

More Posts

Join Our Newsletter

Subscribe to receive the Latest News, Updates and Brand New Articles from Dzogchen Today!